Κυριακή, 1 Σεπτεμβρίου 2013

Monsieur,

je suis informé que vous allez comparaître devant un tribunal d?'Athènes, le 3 septembre, suite à une plainte du parti néo-nazi Chryssi Avghi (Aube Dorée).

Je saisis bien l'enjeu de ce procès qui est de savoir s'il pourra exister ou non en Grèce, à l'avenir, une liberté d'expression pour les idées antifascistes

C'est un droit etun devoir pour tout citoyen, et dans chaque pays, de dénoncer les pratiques fascistes et de combattre le fascisme sous toutes ses formes.
 
Attaché aux valeurs de la démocratie, Je vous apporte donc mon  soutien pour vos prises de position dénonçant  les écrits, paroles et actes fascistesqui se sont exprimés ou ont eu lieu en Grèce.

Je vous prie d'agréer, monsieur, l'expression de ma considération distinguée.

Pierre Barat
Retraité vie associative
France Val d'Oise