Τετάρτη, 11 Σεπτεμβρίου 2013

Monsieur   je viens d’apprendre les menaces dont vous êtes l’objet . J’admire votre courage mais je m’étonne  que l’on veuille vous condamner pour avoir dit des évidences ,tout comme  je ne comprends pas que l’Europe qui se mêle de tout  ne prenne pas votre défense .


J’ai le sentiment que vous êtes l’honneur de votre pays en défendant les valeurs que la  Grèce a données au monde, mais vous êtes aussi un exemple pour toute l’Europe  dont les orientations droitistes sont de plus en  plus inquiétantes. Vous êtes aussi un exemple pour la  France où la montée du Front  National est un très mauvais signe pour notre démocratie. Je vous souhaite le courage nécessaire  et j’espère  que la justice de votre pays saura reconnaître la justesse  de votre démarche . 

P . ORSINI